La construction du réseau ferroviaire en Bretagne

De www.wikiarmor.net
Révision de 25 juillet 2013 à 11:41 par Alain Lozac'h (discussion | contributions) (La gare de Rennes mise en service en mai 1857)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

La ligne Paris-Rennes[modifier]

Intéressons nous d’abord à l’arrivée du train à Rennes. En 1833 des premiers crédits sont votés au budget de l’État afin d’étudier le tracé des lignes de chemins de fer. La desserte de la Bretagne est alors envisagée par le sud, par la ligne Paris-Bordeaux avec un embranchement vers Nantes. Puis, après la loi de juin 1842 qui établit le schéma général du réseau de chemin de fer en France, la desserte de la partie Ouest de la France est prévue dans un premier temps par Orléans, ville atteinte dès 1843 par la Compagnie Paris-Orléans. Le réseau est prolongé vers Tours et Nantes par cette compagnie de chemins de fer entre 1848 et 1851.

En 1844 est envisagée une autre ligne vers l’Ouest passant par Versailles, Chartres, Le Mans et Rennes. La loi du 13 mai 1852 attribue à la Compagnie de l’Ouest la concession complète de la ligne Paris-Rennes longue de 378 kilomètres. Les travaux entre Chartres (desservie dès 1849) et Laval se déroulent au début des années 1850. Le Mans est desservi par le train le 1° juin 1854. Les travaux entre Laval, dont la gare est mise en service en août 1855, et Rennes sont achevés par l’État au milieu de l’année 1856 (terrassements, ouvrages d’art). Il reste alors à la Compagnie de l’Ouest à poser la voie, ce qui est fait pour la fin mars 1857. Cette ligne qui passe également par Laval et Vitré est mise en service pour les voyageurs le 1° mai 1957 soit deux mois avant la date fixée dans la concession. se déroulent au début des années 1850. Le Mans est desservi par le train le 1° juin 1854. Les travaux entre Laval, dont la gare est mise en service en août 1855, et Rennes sont achevés par l’État au milieu de l’année 1856 (terrassements, ouvrages d’art). Il reste alors à la Compagnie de l’Ouest à poser la voie, ce qui est fait pour la fin mars 1857. Cette ligne qui passe également par Laval et Vitré est mise en service pour les voyageurs le 1° mai 1957 soit deux mois avant la date fixée dans la concession.

La gare de Rennes mise en service en mai 1857[modifier]

La gare de Rennes est construite afin de recevoir les voyageurs de cette ligne mais aussi pour assurer les futures correspondances vers Saint-Malo et Redon. Une halle couverte de 131 mètres de long est construite derrière le bâtiment principal de la gare. Les travaux débutent au mois d’août 1856 avec l’objectif de les achever pour l’inauguration de la ligne. Une avenue est réalisée afin d’accéder à la gare et la relier au centre de la ville, elle fait 24 mètres de large. Il faut alors près de neuf heures de train en quittant Rennes pour rejoindre la capitale, à la vitesse de 41 km à l’heure, au lieu de xx jours en diligence.

Gare de rennes.jpg


En 1857 l’exploitation de la ligne Paris-Rennes rapporte à la compagnie un peu plus de 11 millions de francs répartis à peu près de manière identique entre le trafic voyageurs et le transports de marchandises.

La gare Montparnasse[modifier]

La première gare de la Compagnie de l’Ouest est construite en 1840 (à l’emplacement actuel de la tour Montparnasse). Une seconde gare est construite afin de faire face à l’augmentation du trafic en 1862. Conçue par l’architecte Victor Lenoir et réalisée sous la direction de l’ingénieur Baude elle dessert les lignes vers la Bretagne et la Normandie en passant par Versailles et la rive gauche de la Seine. La ligne franchissait la chaussée du Maine par un viaduc de 65 mètres de hauteur avant de se raccorder par la ligne de ceinture de Paris et se diriger vers la province. Cette deuxième gare comportait deux nefs vitrées encadrées par deux pavillons. Elle vécut jusqu’aux années 1960, sa démolition eut lieu dans le cadre de la restructuration du quartier et la construction de l’actuelle gare et la tour.


GARE MONTPARNASSE mtp1900.jpg