Les forges des Salles

De www.wikiarmor.net
Les forges des Salles
Commune
Téléphone 02 96 24 90 12
Site web patrimoine.0560063p@ac-rennes.fr


Forges salles.jpg
Forges du XVIIIè siècle fondées par les Rohan.
Il est fort probable que les gaulois aient fabriqué du fer dans la forêt de Quénécan (deux villages voisins s'appellent l’un, le Gourvello: la forge, l’autre Goh Fornic: le vieux petit fourneau; à proximité se trouve une mine de fer à Guerdreux)...

L’installation en 1184 des moines cisterciens à l’Abbaye de Bon-Repos, moines connus pour être à l’époque des sidérurgistes, renforce cette idée... La technique liégeoise est adoptée. L’usine à fer comprend: haut-fourneau, affinerie et fenderie... Au cours du XVIIIè siècle, les Salles fabriquent des chaudrons, des marmites, des galettoires, des éléments de charrue, des verges pour les cloutiers... Une autre forge dite "la Forge neuve" est construite en 1816. Les souffleries, trompes ou soufflets hydrauliques, deviennent des souffleries à pistons de bois, et bientôt de fonte... En 1845 la forge neuve devient un moulin à tan destiné à broyer les écorces et fabriquer le tan nécessaire au tannage des peaux... En 1859 Monsieur Garnier modernise l’usine. Les plans d'ingénieurs parisiens vont permettre de réaliser un ensemble moderne et productif, mais la concurence de la technologie au coke anglaise, des accords commerciaux, le manque de rentabilité entraînent la fermeture des forges à bois. Les forges des Salles s’arrêtent le 1er Juillet 1877. La nature retrouve son calme, le domaine se tourne vers l’exploitation du bois et de l’ardoise et, plus récemment, la pisciculture.

(Extraits d'un travail d'élèves du Collège Eugène Guillevic de Saint Jean Brévelay.)