Le réseau Shelburn

De www.wikiarmor.net

Réseau d’évasion créé à la fin de l’année 1943 par deux agents de l’Intelligence Service, Léon Dumais, un Canadien et Raymond Labrosse, Canadien également, son agent chargé des liaisons radios. Après des contacts sur Paris, ils se rendent en Bretagne afin de monter une filière d’évasion de pilotes alliés et plus particulièrement dans la région de Plouha à la rencontre des résistants locaux (certains appartenant déjà à des mouvements ou des réseaux depuis quelques mois, notamment le Front National et Libération-Nord). La réussite sera totale, puisque à partir de la plage Bonaparte (nom de code de l’anse Cochat) huit opérations sont menées avec succès du 28 janvier 1944 au 9 août 1944, totalisant 140 pilotes rapatriés en Grande–Bretagne par les unités MGB parties des ports de Cornouaille. Les principaux responsables de ce réseau sur place sont : Henri Le Blais, Adolphe Le Troquer (un des responsables du Front National dans le département), Job Mainguy, Jean Tréhiou, aidés par de nombreux hébergeurs des aviateurs dans l’attente de leur départ. A Guingamp Mathurin Branchoux, Georges Le Cun, François Kerambrun qui transporte les aviateurs dans sa camionnette Citroën vers Plouha. Pourtant les Allemands se doutent de quelque chose et détruisent le 24 juillet 1944 « La Maison d’Alphonse » située près de la plage et dans laquelle se cachent les aviateurs avant le départ.