Jean Le Bihan

De www.wikiarmor.net

Né en 1906, alors qu’il est ingénieur des T.P.E en poste aux Ponts et Chaussées de Tréguier depuis 1936, Jean Le Bihan devient le Responsable du réseau Cohors-Asturies dans les Côtes du Nord. Aldéric Lecomte, un de ses amis, lui demande de recruter autour de lui des amis et des collègues en lesquels il a toute confiance au milieu de l’année 1943. Plusieurs Ingénieurs des T.P.E répondent favorablement à cette volonté de s’impliquer dans la lutte contre l’occupant. Tous les travaux, les mouvements d’avions et de navires ennemis sont soigneusement répertoriés. Techniciens habitués à utiliser la cartographie et la topographie, ils n’ont aucune difficulté à positionner avec précision sur des cartes d’Etat Major l’emplacement exact des ouvrages défensifs, des radars, construits par les Allemands. Jean Le Bihan collecte tous ces renseignements.

Jean Le Bihan, également en relation avec le Front National, héberge à plusieurs reprises des résistants dont il ignore souvent le nom et les responsabilités. Jean Devienne ( François) un des principaux chefs de la Résistance dans les Côtes du Nord a passé plusieurs nuits à Tréguier dans la maison de la famille Le Bihan, place de la République. Jean Le Bihan, disposant d’un Ausweiss lui permettant de se déplacer sans trop de difficultés, est aussi impliqué dans l’évasion de plusieurs aviateurs alliés dont le départ doit s’effectuer par la vedette des Phares et Balises de Lézardrieux. Cette tentative ayant échoué il conduit avec son véhicule trois Américains à Plouaret pour prendre le train vers Paris.

Après la guerre Jean Le Bihan participe à une commission dont l’objet est de venir en aide aux personnes dont les biens ont été détruits par des bombardements ou lors de représailles par les troupes du III° Reich. Il acheva sa carrière dans un poste aux Ponts et Chaussées de Saint-Brieuc. Décoré de la Légion d’honneur et de la Médaille Militaire, Jean Le Bihan est décédé le 21 mars 1977 à Tréguier.

Souce: Alain Lozac'h, Petit lexique de la deuxième guerre mondiale en Bretagne, Éditions Keltia Graphic, Spézet, 2005