Georges Voisin

De www.wikiarmor.net

Né en 1895 à Loguivy-Plougras, instituteur, ancien combattant de 14-18, Georges Voisin créé en 1922 la Colonie de vacances des P’tits Gars à Bréhec. En 1937, il s’occupe de réfugiés espagnols puis de ceux de l’Est et du Nord de la France. Responsable de la S.F.I.O et de l’Union Locale C.G.T de Guingamp, il devient un des responsables du Front National à Guingamp et un ami de François (Jean Devienne) avec lequel il constitue un groupe de résistants dans cette ville. Il a ,le 14 juillet 1943, une altercation avec le chef de la brigade de gendarmerie de cette ville. Cet acte lui vaut d’être condamné à un mois de prison avec sursis, à deux milles francs d’amende et suspendu de ces fonctions par le préfet, sans traitement pendant six mois à compter du 1° septembre 1943. Arrêté le 24 août 1943 par le service de sûreté allemand, il est conduit à Saint-Brieuc, puis à Compiègne. Georges Voisin est déporté au camp d’Auschwitz, puis Buchenvald et enfin Flossenbourg où il s’éteint le 21 janvier 1945.Ses dernières paroles furent pour Guingamp qu’il a tant aimé et où son œuvre est immense.

Souce: Alain Lozac'h, Petit lexique de la deuxième guerre mondiale en Bretagne, Éditions Keltia Graphic, Spézet, 2005