Francs-Tireurs et Partisans

De www.wikiarmor.net

Les premiers groupes F.T.P. sont créés à partir de l’Organisation Spéciale mise en place par le P.C.F, souvent en marge de la ligne officielle du parti, qui préconise au début de l’Occupation la fraternisation avec les soldats allemands dans le journal L’Humanité. Des groupes de trois hommes (triangles) sont constitués formant ainsi une pyramide avec des cloisonnements à chaque niveau afin de sauver l’organisation en cas d’arrestation. Les premiers membres des F.T.P sont des communistes qui ont reconstitué patiemment les structures de leur parti clandestinement. Ensuite, à partir de la fin 1941-début 1942 le recrutement des F.T.P. s’effectue à partir des sections du Front National et des Forces Unies de la Jeunesse Patriotique élargissant la base sociologique et politique. Les éléments jugés les plus aptes au combat sont les premiers à faire partie des F.T.P. et ce avant le débarquement allié, les autres constituent une réserve mobilisée le moment venu et en fonction des armes disponibles. Les chefs des F.T.P en Bretagne furent :

En Côtes du Nord, Jean Le Jeune

Dans le Finistère, Daniel Trellu

En Ille et Vilaine, Louis Pétri

Dans le Morbihan, Roger Le Hyaric

En Loire-Inférieure, Robert Cadiou.