Ernest Renan (1823-1892)

De www.wikiarmor.net

Historien des religions, philologue, académicien parrainé par Victor Hugo, ami intime de Marcelin Berthelot, professeur au Collège de France dont il fut l'administrateur jusqu'à sa mort, père spirituel de nombreux intellectuels français à l'instar d'Anatole France, Ernest Renan participa activement à l'émulation scientifique et intellectuelle européenne du XIXème siècle.

Né à Tréguier en février 1823, il fréquenta d'abord le petit séminaire de Tréguier puis poursuivit sa formation de prêtre dans les grands séminaires parisiens. Son "amour de la vérité", son goût prononcé pour l'étude et l'analyse critique des textes anciens le conduisirent à renoncer à la prêtrise et à privilégier une carrière au service de la science et de la raison. Remettant en cause les principes fondateurs du christianisme dans sa Vie de Jésus, il s'attira les foudres du Second Empire et de la communauté catholique. Cet intellectuel infatigable, auteur d'une Histoire des origines du christianisme, d'une Histoire du Peuple d'Israël prononça également à la Sorbonne le 11 mars 1882 un discours resté célèbre sous le titre de Qu'est-ce qu'une nation ?

Son rôle sur la scène intellectuelle internationale ne l'empêcha pas pour autant de garder un contact étroit avec la Bretagne et son Trégor natal qu'il présenta dans ses Souvenirs d'enfance et de jeunesse. Ami intime de François-Marie Luzel, d'Anatole le Bras et de Narcisse Quellien, il retrouvait régulièrement à la fin de sa vie l'intelligentsia bretonne au cours des banquets celtiques qu'il présidait. C'est à Rosmapamon, en Louannec, face à la baie de Perros-Guirec, qu'il aimait venir se ressourcer en famille et recevoir ses nombreux amis. Il participa de la sorte à l'émergence du tourisme sur cette partie du littoral costarmoricain.

Décédé au Collège de France en octobre 1892, il devint rapidement la caution et la conscience morale de la IIIème République. En septembre 1903, préfigurant la séparation des Eglises et de l'Etat, Tréguier fut le théâtre d'un événement qui scella le destin politique et institutionnel de la France : l'inauguration de la statue d'Ernest Renan. Sculptée par l'artiste Jean Boucher, cette statue placée à quelques mètres de la cathédrale fut inaugurée en présence de nombreuses personnalités, à l'instar d'Emile Combe, Président du Conseil, d'Anatole France, ou de Gustave de Kerguézec, maire de Tréguier et ancien président du Conseil Général des Côtes-du-Nord.

[Maison natale d'Ernest Renan à Tréguier [1]]
[Centre des Monuments Nationaux [2]]