Eglise Sainte Léonore

De www.wikiarmor.net

L'église Sainte Léonore se trouve à Saint-Launeuc. Elle date du 15ème siècle.
Comme beaucoup d’autres communes bretonnes, Saint-Launeuc doit son nom au patron de son église.
Vers 535, 72 moines sous la conduite de Lunaire, un jeune moine irlandais, Lunaire ou Lormel, (Lawenos ou Leuenec en breton) débarquent sur les côtes armoricaines en provenance de la Cambrie (actuellement Pays de Galles ) entre l’embouchure de la Rance et celle de l'Arguenon, et fondent un monastère.
Lunaire deviendra ensuite évêque d’[Aleth], et mourra vers 580.
On prête à Saint-Lunaire le pouvoir de guérir les aveugles.


Architecture[modifier]

Plusieurs époques imprègnent l’histoire de l’église Sainte Léonore. Construite au 15ème siècle, ( voir les trois pignons sud caractéristiques ), elle a vu toute sa partie ouest remaniée en 1832.
En 1961, la municipalité de l’époque décide de démolir le clocher central et de le remplacer par un affreux clocher-mur, jurant avec l’architecture du reste de l’édifice.

Carte postale de l'église dans les années 1900
L'église dans les années 70


Cette erreur « monumentale » a été réparée en 1999 avec la restauration du clocher tel qu’il était à l’origine au milieu du toit.

L'église aujourd'hui



Visite[modifier]

Les vitraux ont été complètement restaurés en 2002.
A l’intérieur, de chaque côté de la nef, se dressent 2 rangées de belles arcades s'appuyant sur des piliers cylindriques. A la naissance de ces arcades apparaissent des sculptures sur bois foncé. A gauche de l’autel, se trouve un magnifique sacraire du XV ème siècle qui s'ouvre par deux portes de bois peint. Sur l’autel du XVII ème siècle, on peut voir un tabernacle orné d'un calice et à droite de l’autel, près du mur, on aperçoit les anciennes stalles (sièges) qui servaient autrefois aux religieux.

Baldaquin du XVIIème siècle
Les fonts baptismaux


Le long des murs, se trouvent plusieurs statues anciennes, une Vierge à l’Enfant, Saint-Launeuc ou Saint-Lunaire avec sa crosse, Sainte Marguerite et Saint-Laurent.
Au bas de la nef, un baldaquin du XVIIème siècle (décor de bois soutenu par des colonnes) se dresse au dessus sur les fonts baptismaux.
La croix du Placître, calvaire qui date de 1601 dédié au Christ et à la Vierge se dresse à l’extérieur.

Pour voir les fiches des objets classés « monuments historiques » (Le calice – Le sacraire du XV ème siècle - La Vierge à l’Enfant - Sainte Marguerite) dans la base de données documentaires « Palissy » sur le site du Ministère de la Culture.



Découvrir aussi le patrimoine de la commune avec un livre numérique en ligne sur le site Topic Topos


Page mise à jour par Jean-Yves Hamet le 12 avril 2011 à 17:01 (UTC)