Alfred Millet

De www.wikiarmor.net

Professeur d’agriculture de Corlay, agent du réseau Mabro-Praxitèle, Alfred Millet (Erlini dans la clandestinité), est arrêté en juillet 1944 à Saint-Brieuc au café du Stade. Les Allemands l’envoient notamment à Corlay pour essayer d’attirer vers lui d’autres patriotes. Il avait rendez-vous avec Armand Hamon, chef de son réseau, à l’hôtel du Jockey Breton. «  Si Millet parle, nous sommes fichus, déclare Hamon à son épouse ! » Millet n’a pas parlé, mais il est assassiné par les Allemands le 24 juillet. Son corps est retrouvé, et reconnu le 13 août 1944,en bordure de la route de Corlay à Quintin dans le bois de Kergus.

Souce: Alain Lozac'h, Petit lexique de la deuxième guerre mondiale en Bretagne, Éditions Keltia Graphic, Spézet, 2005